Mon Sport Bien Etre

Email

Les plantes adaptogènes, un remède naturel contre le stress ?

ashwagandha

Le stress est un phénomène naturel qui permet au corps de s’adapter à des situations difficiles ou dangereuses. Cependant, lorsque le stress devient chronique, il peut avoir des effets néfastes sur la santé physique et mentale. Il peut provoquer de l’anxiété, de la dépression, de l’insomnie, des troubles digestifs, des maux de tête, des infections ou encore des maladies cardiovasculaires. Pour faire face au stress, il existe des solutions naturelles, comme les plantes adaptogènes. Ces plantes ont la capacité d’aider l’organisme à retrouver son équilibre et à résister aux facteurs de stress. Quelles sont ces plantes ? Comment agissent-elles ? Quels sont leurs bienfaits ? Nous allons vous présenter les principales plantes adaptogènes et leurs propriétés.

Articles recommandés
Le collagène : effet de mode ou véritable intérêt ?
collagene

Le collagène est une protéine essentielle à la santé et à la beauté de notre corps. Il est présent dans Lire la suite

Quelles sont les propriétés de la vitamine D ?
vitamine-d

La vitamine D ou encore appelée la « VITAMINE DU SOLEIL » est l'un des nutriments essentiels favorisant le bon fonctionnement de Lire la suite

Qu’est-ce qu’une plante adaptogène ?

Une plante adaptogène est une plante qui possède plusieurs actifs puissants, qui lui permettent de s’adapter à son environnement et de survivre dans des conditions difficiles. Ces actifs ont aussi des effets bénéfiques sur l’organisme humain, en lui permettant de s’adapter aux différents types de stress (physique, mental, émotionnel et/ou environnemental). Une plante adaptogène doit répondre à trois critères :

  • Elle doit être non toxique et sans effets secondaires négatifs.
  • Elle doit avoir une action non spécifique, c’est-à-dire qu’elle doit agir sur plusieurs systèmes du corps (nerveux, hormonal, immunitaire, etc.).
  • Elle doit avoir un effet normalisant, c’est-à-dire qu’elle doit rétablir l’équilibre du corps, sans le stimuler ni le freiner excessivement.

Les plantes adaptogènes sont utilisées depuis des millénaires dans les médecines traditionnelles, comme la médecine chinoise, la médecine ayurvédique ou la naturopathie. Elles sont aujourd’hui reconnues par la science pour leurs propriétés adaptogènes.

Quelles sont les principales plantes adaptogènes ?

Il existe de nombreuses plantes adaptogènes, mais nous allons vous présenter les plus connues et les plus utilisées.

1. L’ashwagandha

L’Ashwagandha est une plante originaire d’Inde, où elle est considérée comme une plante sacrée. Son nom signifie « force du cheval », car elle donne de la vitalité et de l’énergie. L’Ashwagandha a des effets anti-stress, anti-anxiété, anti-dépresseurs et neuroprotecteurs. Elle améliore la mémoire, la concentration et les performances cognitives. Elle renforce aussi le système immunitaire, régule le taux de sucre dans le sang et favorise le sommeil.

2. Le ginseng

Le ginseng est une plante originaire d’Asie où elle est utilisée depuis des millénaires comme un tonique général. Il existe plusieurs variétés de ginseng, comme le ginseng rouge (coréen), le ginseng blanc (chinois) ou le ginseng américain. Le ginseng a des effets stimulants, revitalisants et anti-fatigue. Il augmente la résistance physique et mentale, améliore l’humeur et la libido. Il régule aussi le taux de cholestérol, la tension artérielle et la glycémie.

3. Le rhodiola

Le rhodiola est une plante originaire des régions froides et montagneuses d’Europe et d’Asie. Elle est surnommée « racine d’or » ou « racine arctique », car elle pousse dans des sols pauvres et rocailleux. Le rhodiola a des effets anti-stress, anti-fatigue et anti-dépressifs. Elle augmente la capacité d’adaptation du corps aux situations difficiles, améliore l’état émotionnel et la motivation. Elle favorise aussi la concentration, la créativité et l’apprentissage.

4. Le basilic sacré

Le basilic sacré est une plante originaire d’Inde, où elle est vénérée comme une plante divine. Son nom signifie « l’incomparable », car elle possède de nombreuses vertus. Le basilic sacré a des effets anti-stress, anti-inflammatoires et anti-oxydants. Elle protège le système nerveux, le système digestif et le système respiratoire. Elle renforce aussi le système immunitaire, régule le taux de cortisol (l’hormone du stress) et équilibre les hormones féminines.

5. Le reishi

Le reishi est un champignon originaire d’Asie où il est considéré comme un élixir de longévité. Son nom signifie « champignon de l’immortalité », car il possède de nombreux bienfaits. Le reishi a des effets anti-stress, anti-âge et anti-cancer. Il stimule le système immunitaire, protège le foie et le cœur, réduit l’inflammation et le stress oxydatif. Il améliore aussi la qualité du sommeil, l’humeur et la vitalité.

Comment utiliser les plantes adaptogènes ?

Les plantes adaptogènes peuvent être utilisées sous différentes formes ou galéniques, comme des gélules, des comprimés, des extraits liquides, des poudres, des tisanes ou des sirops. Il est conseillé de suivre les indications du laboratoire ou du professionnel de santé pour choisir la forme, la dose et la durée d’utilisation adapté à votre besoin. Il est aussi recommandé de respecter quelques règles pour optimiser les effets des plantes adaptogènes :

  • Choisir des produits de qualité, issus de l’agriculture biologique ou raisonnée, qui garantissent la traçabilité et la pureté des plantes.
  • Varier les plantes adaptogènes, en fonction des besoins et des saisons, pour éviter l’accoutumance et bénéficier de leurs propriétés complémentaires.
  • Prendre les plantes adaptogènes le matin ou en début d’après-midi, pour profiter de leur effet tonifiant sans perturber le sommeil.
  • Faire des pauses régulières dans la prise des plantes adaptogènes, par exemple une semaine par mois ou un mois par trimestre, pour éviter la saturation et maintenir leur efficacité.

Quelles sont les précautions à prendre avec les plantes adaptogènes ?

Les plantes adaptogènes sont généralement bien tolérées et sans effets secondaires majeurs.

Cependant, il existe quelques précautions à prendre pour éviter les interactions ou les contre-indications :

  • Demander l’avis d’un professionnel de santé avant d’utiliser des plantes adaptogènes en cas de grossesse, d’allaitement, de maladie chronique ou de traitements médicamenteux. Il peut y avoir des contre-indications avec certains médicaments.
  • Respecter les doses recommandées et ne pas dépasser les doses maximales indiquées par le laboratoire ou le professionnel de santé.
  • Arrêter l’utilisation des plantes adaptogènes en cas d’effets indésirables, comme des palpitations, des maux de tête, des nausées ou des troubles digestifs. Et revenir à la règle ci-dessus afin d’adapter au besoin la dose ou changer de plante.
  • Éviter l’association de plusieurs plantes adaptogènes stimulantes, comme le ginseng et le rhodiola, qui peuvent provoquer une surstimulation ou une nervosité.

Les plantes adaptogènes sont une solution naturelle pour apprivoiser le stress.

En conclusion, les plantes adaptogènes sont des plantes qui ont la capacité d’aider l’organisme à s’adapter aux différents types de stress et à retrouver son équilibre. Elles ont de nombreux bienfaits sur la santé physique et mentale, comme une meilleure résistance, une meilleure humeur, une meilleure concentration ou encore une meilleure immunité. Elles peuvent être utilisées sous différentes formes, en respectant quelques règles et précautions. Les plantes adaptogènes sont donc une solution naturelle pour gérer le stress au quotidien et améliorer sa qualité de vie.

Toutefois il ne faut pas oublier que tout cela s’inscrit dans une dynamique globale de santé. C’est-à-dire que les plantes adaptogènes sont des solutions pour pallier à un « trop plein » mais ne doivent pas être la solution définitive. Il faut identifier les facteurs de stress et les diminuer, changer certains réflexes ou regards sur des situations… et si besoin il est intéressant d’en parler à une personne compétente comme un(e) psychologue ou coach ou autre pour permettre de prendre du recul face aux situations stressantes et s’en libérer. Le stress est nécessaire mais il y a un fossé entre un stress positif et un stress handicapant.

A propos