Mon Sport Bien Etre

Email

Comment bien choisir ses oeufs ?

choisir-ses-oeufs

L’œuf est l’un des aliments les plus complets au niveau nutritionnel : c’est pourquoi on dit de lui qu’il a une forte densité nutritionnelle. C’est l’aliment de référence en matière de protéine il est considéré comme la base. C’est aussi la protéine animale la moins chère du marché.

Articles recommandés
Comment soulager une tendinite ?
douleur-tendinite

Le tendon - définition anatomique Le tendon est un faisceau fibreux intercalé entre le muscle et l’os. C'est l'élément qui Lire la suite

Pourquoi bien dormir est primordial pour notre santé globale ?

Il apparaît clairement aujourd’hui qu’avoir un sommeil de qualité n’est pas une chose aisée. Le sommeil n’est pas à négliger, Lire la suite

Il a la particularité de se conserver facilement pour une durée de 28 jours et peut être consommer seul selon différents modes de préparation ou incorporés à des recettes.

L’œuf, protéine de « référence », qu’est-ce que cela veut dire ?

L’œuf est considéré comme la seule protéine complète qui contient les 8 acides aminés essentiels dans sa composition. C’est pourquoi il est la référence pour toutes les autres protéines.

Les acides aminés sont les bases constitutives des protéines. Il existe beaucoup d’acides aminés mais seuls 8 sont considérés comme « essentiels » pour l’humain.

Ils sont qualifiés « d’essentiels » car l’organisme ne peut pas les fabriquer seuls. Ce qui signifie que nous devons les amener de l’extérieur et idéalement par l’alimentation qui sera la manière dont ils seront le plus biodisponible.

En d’autres termes, consommer des œufs régulièrement c’est s’assurer que le corps dispose des 8 acides aminés essentiels qu’il ne peut pas produire seul et qui seront le plus assimilable possible par l’organisme.

Quelle signification pour les codes 0 1 2 3 sur les œufs ?

Tous ces numéros inscrits sur les coquilles ont une signification très importante.

Eh oui ce n’est pas juste pour faire joli  !!!

Ces chiffres permettent de connaître les conditions de vie des poules qui les produisent. Lorsque l’on connait cela, il est à mon sens impossible de continuer à consommer certains œufs. Ou alors, en tout état de cause, de choisir ces œufs en pleine conscience et d’accepter la maltraitance animale délibérément.

Je vais débuter par le pire pour terminer avec le mieux actuellement et vers des conditions plus en accord avec un bien-être animal même si l’exploitation animale ne sera jamais synonyme de bien-être. C’est d’ailleurs pour cela que cela s’appelle EXPLOITATION qui se définit comme « l’action de tirer un profit abusif de quelqu’un ou quelque chose. » ou « se servir de quelqu’un de manière abusive. »

Il a donc une notion d’asservissement… évidemment à moins de produire soi-même pour se nourrir, il y a besoin de producteurs. Mais c’est de notre pouvoir de choisir à qui nous confions cette tâche de production en validant ou non avec l’achat de produits en accord avec nos valeurs profondes.

En bref : notre pouvoir réside en notre carte bleue.

A qui distribuons-nous notre argent ? Si nous arrêtons d’acheter des produits irrespectueux que ce soit pour la planète, l’animal et notre santé alors les industriels feront le constat qu’il faut changer leur manière de procéder puisque leur seule raison d’être est le profit. Si le profit n’est plus à l’endroit où se situe leur marché alors ils s’adapteront aux nouveaux besoins des consommateurs et ainsi nous pourrons évoluer tous ensemble vers un monde plus respectueux.

Le code 3 ?

Le numéro 3 ou ŒUF « DE BATTERIE » indique que les poules sont élevées en cage.

C’est le cas de 81% des poules françaises.

Il s’agit d’un élevage intensif avec une alimentation souvent OGM.

Conditions de vie d’une poule sous le code 3 en cages dites conventionnelles :

  • elles sont 4 voire 5 par cage,
  • leur surface de vie correspond à une feuille A4 au sol (soit 21 cm par 29,7cm de surface au sol) par poule ce qui implique qu’elles ne peuvent pas étendre leurs ailes
  • sous lumière artificielle uniquement
  • les cages sont empilées les unes sur les autres (sur 3 à 6 cages superposées)…

Conditions de vie d’une poule sous le code 3 en cas de cages aménagées (ce qui suppose un meilleur confort) :

  • jusqu’à 60 poules par cage
  • avec nid, perchoir et coin litière…

Ces poules, sous le code 3, souffrent de stress lié à l’entassement, de manque de lumière, de fractures et de troubles comportementaux.

Elles sont très souvent mutilées pour éviter trop de problèmes pour les éleveurs : becs, ailes, ergots coupés mais aussi mise en place de lunettes pour les aveugler.

Ces poules pondent 265 œufs par an en moyenne contre 170 pour une poule ayant une vie « naturelle » et elles sont tuées à 18 mois contre une espérance de vie de 5 à 10 ans pour une poule domestique.

Ces œufs se retrouvent essentiellement dans :

  • les plats cuisinés,
  • les biscuits,
  • les mayonnaises,
  • les pâtes aux œufs frais…. Dans les produits transformés !

Si vous voulez éviter ces œufs et lutter contre cette industrie, privilégiez :

  • les pâtes sans œufs,
  • les biscuits bio
  • la mayonnaise bio
  • les plats cuisinés bio.

Car ces produits sont exempts d’œufs de batterie. Même si nutritionnellement parlant ce ne sont pas des produits à consommer chaque jour et que je ne recommande pas mais le mieux étant l’ennemi du bien. Si vous en consommez vous pouvez le faire en conscience et augmenter le bien-être animal.

Le code 2 ?

Le numéro 2 ou ŒUF « AU SOL » indique que les poules sont élevées au sol en intérieur.

La bonne nouvelle ici c’est qu’elles ne sont pas enfermées dans des cages, elles sont en liberté. Si tant est que la liberté se résume aux conditions énoncées ci-dessous…

Conditions de vie d’une poule sous le code 2 :

  • Elles ne sortent jamais à l’extérieur
  • Elles vivent à l’intérieur d’un bâtiment fermé
  • Elles sont sous des lumières artificielles
  • Elles sont 9 par m²

Il y a une certaine amélioration par rapport au code 3 mais c’est loin d’être parfait.

Le code 1 ?

Le numéro 1 ou ŒUF « PLEIN AIR » indique que les poules sont élevées en plein air ou plutôt qu’elles ont un accès à l’extérieur. Ce qui est une énorme évolution mais aucune réglementation sur le nombre de poules dans un bâtiment ou les conditions de cet extérieur (végétation minimale, arbres, haie etc…)

Conditions de vie d’une poule sous le code 1 :

  • Elles sont élevées la journée à l’extérieur en plein air
  • Elles ont 4m² chacune de terrain
  • Elles sont en intérieur la nuit
  • Elles sont 9 par m² en intérieur comme le numéro 2

Si la mention « LIBRE PARCOURS » est précisée alors elles ont accès à 10m² chacune en extérieur.

Il y a ici déjà un meilleur respect de l’animal et être au contact de la nature ce qui me paraît être une évidence pour une volaille…

Le code 0 ?

Le numéro 0 ou ŒUF « BIO » indique que les poules sont élevées en plein air et avec une alimentation biologique. Ce qui est ici très important car c’est le seul code qui respecte cela. Ce qui signifie que pour les autres codes, l’alimentation est le plus souvent sous forme de tourteau de soja génétiquement modifié.

Conditions de vie d’une poule sous le code 0 :

  • Elles sont élevées la journée à l’extérieur en plein air
  • Elles ont 4m² chacune de terrain avec de la végétation
  • Elles sont en intérieur la nuit
  • Elles sont 6 par m² en intérieur
  • Elles sont au maximum 3000 par bâtiment
  • Elles ont une alimentation biologique à 90%

Ces derniers sont les œufs qui seront les plus respectueux de l’animal et de votre santé. Car un animal en contact avec la nature, ayant une nourriture adaptée et non OGM produira des œufs d’une bonne qualité nutritionnelle et qui apportera tout ce dont nous avons besoin.

oeufs-sante

 

Que penser des labels ?

Des labels peuvent être ajoutés tels que :

  • « LABEL ROUGE », les conditions ressemblent à celle du code 1 mais les poules ont 5m² (au lieu de 4) à l’extérieur, elles ne peuvent être que 6000 volailles par bâtiment et leur alimentation est 100% végétale, minérale et vitaminée.
  • « BLEU BLANC CŒUR », ça ne sera pas forcément des œufs bio (sauf si c’est spécifié) mais leur alimentation sera enrichie en graines de lin et luzerne ce qui permettra d’avoir un statut supérieur en oméga 3 ce qui est extrêmement intéressant pour les consommateurs. Toutefois aucune garantie sur l’élevage, vérifiez donc toujours le code dessus.

Aujourd’hui, énormément de personnes souffrent d’un manque d’oméga 3 ou ont un déséquilibre de la balance oméga 3 et 6 (en faveur des oméga 6 ce qui n’est pas idéal). Ainsi en consommant ces œufs, cela permet de rétablir ces déséquilibres de manière simple et efficace.

Ces labels sont intéressants dès lors où ils sont apposés sur des œufs de code 0.

A quoi correspond les catégories ?

Il y a deux catégories dénommées « A » et « B » qui ont des particularités très différentes :

« A » :

  • « œuf frais » pondu depuis moins de 28 jours
  • « œuf extra frais » pondu depuis moins de 9 jours
  • Destinés aux consommateurs
  • Ont une coquille de forme normale propre et intacte
  • Ont un poids entre 53 et 73 grammes
  • Ne sont ni lavés ni nettoyés avant ou après le classement
  • N’ont reçu aucun traitement de conservation
  • Ne sont pas réfrigérés à une température inférieure à 5°C
  • N’ont aucun développement de germes ou odeurs particulières…

« B » :

Ces œufs sont destinés à l’industrie agro-alimentaire. Ce sont tous les œufs qui ne correspondant pas aux critères ci-dessus.

Ce sont des œufs auxquels nous n’avons pas accès en tant que consommateur d’œufs mais nous les consommerons de manière détournée. Ils seront présents dans tous les produits transformés (plats préparés, biscuits, gâteaux, mayonnaise, pâtes aux œufs frais etc…) mais aussi tous les œufs dénaturés comme des œufs en poudre, en liquide etc….

Donc les œufs avec les codes 0 1 2 3 cités ci-dessus seront forcément des œufs de catégorie A.

A quoi correspondent les lettres S-M-L-XL inscrites sur les boîtes d’œufs ?

Ces lettres correspondent au calibre c’est-à-dire au poids des œufs contenus dans la boîte.

Donc cela correspond à leur taille, un peu comme pour les vêtements pour faire le parallèle !

Un œuf pèse en moyenne 60 grammes.

Ils se répartissent selon 4 calibres et se différencient de cette manière :

  • S : « petit œuf » et poids inférieur à 53 grammes souvent les moins chers
  • M : « œuf de calibre moyen » entre 53 et 63 grammes
  • L : « gros œuf » entre 63 et 73 grammes
  • XL : « très gros œufs » avec un poids supérieur à 73 grammes

Comment savoir si les œufs sont de bonne qualité ?

Pour le savoir, fiez-vous à tout ce qui a été listé au-dessus.

Méfiez-vous des ARNAQUES qui sont présentes partout pour les œufs.

Il est possible de lire des mentions comme « œuf bien de chez nous », « œufs datés », « œufs extra frais », de belles boîtes paysannes, sur le marché dans un beau panier etc….

Ne vous y trompez pas, ce sont très souvent des stratégies commerciales afin de susciter chez vous l’envie d’acheter grâce à une indication mensongère et surtout qui n’est pas réglementée : ce sont généralement des indications fallacieuses.

Tous ces mots n’ont qu’un unique et seul but, vous faire acheter un œuf que vous croyez d’une qualité exceptionnelle à un prix qui sera plus élevé que celui de sa véritable qualité.

Comment ne pas subir ce genre d’ARNAQUE ?

C’est très simple, il suffit de regarder sur l’œuf les indications inscrites et seules ces inscriptions sur la coquille sont efficaces pour vous donner la provenance, le mode d’élevage et ainsi vous alerter s’il y a tromperie ou pas.

Quel est le meilleur œuf pour la santé ?

Le meilleur œuf pour la santé SELON MOI est celui de vos propres poules. Celles que vous allez nourrir vous-même, qui seront sur votre terrain, en extérieur et intérieur à leur convenance, qui se nourriront aussi de ce qu’elles trouveront dans la terre et sans oublier que vous allez les bichonner, prendre soin d’elles… elles ne seront pas dopées pour pondre + que ce qu’elles pondent naturellement. Et vous consommerez ces œufs en toute conscience du temps que vous leur avez consacrés, du nombre de mètres carrés que vous leur permettez de visiter et du bonheur d’aller cueillir ses œufs soi-même.

oeufs-poules

OK mais tout le monde n’a pas de poule, alors on choisit quoi ?

Le choix doit être fait en fonction de vos choix de vie, de votre budget et de votre sensibilité à la cause animale.

Pour moi, le meilleur choix est l’œuf code 0 en local (à côté de chez moi) dont je connais l’éleveur et ses valeurs car j’ai échangé avec lui et pris du temps pour discuter de son activité et de comment il la vit. Afin que je sois sûre qu’il traite bien ses poules et que les conditions du code 0 sont respectées et même améliorées. Que l’exploitation de cet animal soit la moins poussée possible, que le rythme naturel de l’animal soit respecté car c’est très important pour moi et que j’y attache énormément d’importance.

Comment vérifier la fraîcheur d’un œuf ?

Vous doutez de la fraîcheur de votre œuf et vous ne voulez pas vous intoxiquer ou provoquer une intoxication alimentaire avec tous les désagréments associés. La fraîcheur se vérifie rapidement et de manière simple.

Méthode :

  • Prenez un récipient (saladier, bol etc…) et remplissez-le en partie d’eau pour que les œufs puissent être immergés.
  • Ensuite il vous suffit de plonger l’œuf dans ce récipient contenant de l’eau et observez :
  • + l’œuf coule, + il est frais,
  • + l’œuf flotte, – il est frais

Cette différence de flottement est observée grâce à l’augmentation de la bulle d’air située à l’extrémité la plus ronde de l’œuf (ou encore appelée chambre d’air). Lors de la ponte cette bulle est inexistante mais elles se forme entre les membranes lors du refroidissement puis s’agrandit au fil des jours.

Y a-t-il un impact entre les conditions de vie et la qualité nutritive d’un aliment ?

C’est indéniable pour moi… aujourd’hui nous savons tous que l’environnement dans lequel évolue un animal influence la qualité de ce qu’il produit.

C’est pourquoi dans certains endroits du monde comme au Japon à Kobe exactement, les bœufs sont massés, écoutent de la musique, ont une alimentation strictement sélectionnée etc…afin de produire une viande tendre et de qualité.

Ainsi il est évident que les conditions environnementales dans lesquelles sont élevées les volailles pondeuses impactent la qualité des œufs.

L’environnement est constitué des conditions de vie au sens large :

  • De la nourriture consommée
  • Du stress subit
  • Des médicaments donnés
  • Du manque de lumière naturelle
  • De l’interaction avec la nature….

Un animal est un être vivant qui naît, grandit, évolue, s’adapte à son milieu et meurt comme un être humain. Il est doué de sens, de sensibilité, de sensations et ressentis et tout cela ne peut pas ne pas influencer la qualité nutritive de l’œuf qu’il produit.

Si la poule évolue dans un environnement sain et adaptée à son mode de vie et sa nature de poule alors elle produira des œufs de très bonne qualité nutritionnelle.

Se poser cette question de « COMMENT BIEN CHOISIR SES ŒUFS ? » me paraît primordiale car elle peut permettre d’entamer une réflexion à plus grande échelle sur le fonctionnement de notre société, des extrémités auxquelles nous sommes arrivés car nous n’avons pas ouvert les yeux suffisamment tôt et avons laisser ces dérives s’installer…

A propos

  • Angélique

    Se faire du bien, revenir à soi, repartir serein avec une énergie nouvelle et renouvelée et créer un espace unique pour vous où vous serez le centre de l’attention.

    Présentation détaillé :