Mon Sport Bien Etre

Email

Quels sont les bienfaits de l’ortie ?

orties-bienfaits

« Il ne faut pas pousser mémé dans les orties ! »

Articles recommandés
Quels sont les bienfaits de la monodiète ?
monodiete-pommes

La monodiète est une méthode naturelle de « détox » qui consiste à consommer un seul type d'aliment sur une Lire la suite

Tout savoir sur la magnésium !
magnesium

Le magnésium est un minéral vital pour l’organisme. Son symbole est Mg dans la table de Mendeleïev (ou tableau périodique Lire la suite

Célèbre adage qui vient nous dire qu’il ne faut pas exagérer !
J’utilise ce proverbe pour introduire avec pep’s : L’ORTIE, la mal aimée des jardins, alors que nous nous tenons devant une RICHESSE de la nature.

L’ortie est catégorisée dans la pensée commune comme une « mauvaise herbe » …
Certes elle est urticante et envahissante, avec un aspect qui ne la met pas en valeur… mais c’est une plante précieuse qui rescelle une abondance de bienfaits encore trop souvent méconnus.
Elle peut être utilisée comme insecticide, fongicide ou fertilisant dans le potager sous forme de purin (ou macération c’est plus joli comme mot).

Ce qui m’intéresse particulièrement ici c’est l’utilisation dans l’alimentation et en tant que plante médicinale.

L’ortie, un super aliment…

Souvent, nous attribuons ce caractère à des aliments venant de contrées lointaines ou très chers. Ici nous l’attribuons à une plante indésirable colonisant certains espaces verts.

Pour moi, si nous devions n’avoir qu’une seule plante dans notre placard, c’est incontestablement l’ortie tant elle regorge de vertus…

Quels sont les bienfaits de l’ortie ?

L’ortie a énormément de vertus car elle est riche en :

  • protéines grâce à l’azote présent dans les sols,
  • fer, elle rééquilibre les terrains sur lesquels elles poussent,
  • chlorophylle
  • et tellement d’autres choses

Sa composition lui confère des propriétés d’une diversité et d’une efficacité incroyables :

  • Reminéralisante
  • Antioxydante
  • Anti anémique
  • Anti histaminique
  • Diurétique
  • Nourrissante
  • Tonique
  • Anti diabétique
  • Régularisatrice hormonale

C’est une plante qui est bénéfique pour l’organisme tant ses qualités sont diverses, c’est un véritable couteau suisse et c’est pourquoi il me paraît inconcevable de l’ignorer. Selon moi, elle devrait être mise en avant et distribuée au plus grand nombre.

Une plante si peu chère est d’utilité publique…

Un petit tour d’horizon s’impose car elle a tellement de bienfaits que cela paraît totalement impossible et paradoxalement c’est pour cela qu’elle se fait très vite oublier…

J’aime rappeler et souligner qu’une « mauvaise herbe » est seulement une plante qui a appris à vivre dans un milieu qui lui est hostile et pour sa survie elle a déployé toute une panoplie de stratégies d’adaptation qui lui procurent des vertus insoupçonnables de premier abord.

Quelles vitamines dans l’ortie ?

L’ortie est un aliment riche et nourrissant. Elle ne contient pas que des vitamines.

Les feuilles contiennent notamment :

  • Des vitamines : A, groupe B, C, D, E, F, K et P
  • Des minéraux : silice, calcium, potassium, magnésium, fer, sélénium, zinc etc… (20% de la masse sèche)
  • De la quercétine,
  • De la chlorophylle,
  • De la choline,
  • Des protéines (30% de la masse sèche) …

Les graines sont riches en acides gras essentiels donc ne pas hésiter à les rajouter dans les salades.

Les racines contiennent des phytostérols, lectines et lignanes.

Je vais me concentrer ici sur les feuilles.
Avec 100g de feuilles d’ortie, nous couvrons la plupart des apports journaliers recommandés.

Comment utiliser l’ortie ?

C’est une véritable bombe nutritionnelle pour notre organisme et possède de nombreux bienfaits pour notre santé. Elle peut être utilisée sous forme d’infusion, de jus, de décoction, de pommade, de shampoing, de soupe ou l’ajouter à des recettes (un peu comme les épinards), de gélules, de poudre et d’extrait alcoolique.

S’il ne devait y avoir qu’une seule plante dans votre armoire à pharmacie, ce serait l’ortie. Attention à toujours choisir de qualité bio.

Une forme simple c’est d’utiliser les feuilles séchées. Vous les passez au moulin à café et vous saupoudrez sur vos plats. Le goût est subtil et ne l’emporte pas sur le plat. Aujourd’hui il existe en magasin bio des produits tout prêts à saupoudrer sur les plats. Donc l’excuse « je n’ai pas le temps » ne peut pas s’appliquer ici.

En légumes, fraichement cueillies…cela peut être en soupe, en tourte, en pesto etc…n’ayez aucune crainte le côté urticant disparaît totalement !

En smoothie, la poudre d’ortie peut être ajoutée dans les smoothies habituels ou les feuilles fraiches.

Mais ma préparation préférée reste la tisane d’orties.

Quand boire une tisane d’orties ? Et comment la préparer ?

Il me semble important de rappeler que le choix doit se tourner vers des orties bio que l’on trouve en magasin bio, chez des producteurs etc…

Si vous décidez de la récolter par vous-même :

Les précautions à prendre sont les suivantes :

  • Si vous les ramassez sur le bord des chemins alors les sélectionner dans un endroit éloigné des routes, des cultures conventionnelles, des pollutions en tout genre.
  • Récoltez les parties aériennes et jeunes avec des gants (attention au côté urticant).
  • De préférence au printemps, après une pluie ou pendant de forte chaleur car elles seront moins piquantes à ces moments-là.

Comment procéder pour avoir toutes les propriétés de la tisane d’orties ?

Boire la tisane d’orties en dehors des repas en la dégustant, l’utiliser sous forme de cure d’un minimum de 10 jours consécutifs.

Pour ma part, je recommande 1 litre de tisane à consommer en dehors de repas pendant 21 jours avec une fenêtre thérapeutique d’une semaine puis recommencer.

Préparez votre infusion pour la journée et la garder dans une gourde isotherme ou la boire à température ambiante :

Mettre 3 cuillères à soupe pour 1 litre d’eau.
Préparation : Faire bouillir les feuilles dans l’eau pendant 3 à 5 minutes puis laissez infuser en dehors du feu pendant 10 minutes. Enfin dégustez…

Quand faire une cure d’ortie ?

L’ortie est tellement polyvalente que vous pouvez faire une cure en fonction des désagréments observés chez vous. Il n’y a pas un moment précis.

1. Vous vous sentez fatigué, stressé

Faites une cure d’orties permettra de recharger les batteries de manière efficace grâce à sa haute teneur en nutriments nécessaires au fonctionnement optimal de l’organisme.

2. Vous avez subi une intervention chirurgicale, une maladie ou vous êtes tout simplement fragilisé

Lors d’une convalescence, pour les jeunes enfants en pleine construction ou pour les personnes âgées qui s’affaiblissent et se dénutrissent facilement. La cure d’orties pourra donc être utilisée comme un supplément tonique, fortifiant, nourrissant, reminéralisant !

3. Vous avez un système digestif capricieux

Lorsque le système digestif est inflammé et qu’il assimile mal, l’ortie est totalement indiquée. Elle permet grâce à sa forte teneur en chlorophylle d’équilibrer la flore intestinale afin de permettre une bonne absorption et assimilation des nutriments. Elle optimise le fonctionnement du foie en agissant comme un protecteur. L’ortie agit de manière subtile et est plus douce qu’une plante amère qui stimule. Certains organismes hautement inflammés ne peuvent supporter de grandes stimulations qui les rendraient fébriles et accentueraient la fragilité. Ici ce qui est mis en avant c’est le soutien sans faille de cette plante miraculeuse sans accentuer les désagréments présents.

4. Vous avez besoin de vous nettoyer

L’ortie grâce à ses qualités dépuratives mais sans oublier le côté nourrissant permettra de nettoyer un organisme fatigué et surchargé par différents déchets métaboliques. Dans ce cas encore, l’ortie est tout indiquée. Car certes elle va permettre de nettoyer le sang petit à petit et sans désagréments, d’éliminer ces déchets vers l’extérieur car elle diurétique et enfin elle va nourrir en même temps. En effet, il ne faut pas oublier qu’un organisme fatigué est un organisme fragilisé et vulnérable. Cela signifie que même s’il est nécessaire de le nettoyer, cela doit être fait en douceur et sans carence d’où l’utilité de l’ortie qui va non seulement nettoyée mais aussi nourrir et recharger. Ce qui est très important et pour moi nécessaire. L’image est celle de l’élimination d’un liquide chargé et sale et de l’absorption d’un liquide propre et riche en nutriments, les sorties sont compensées par les entrées d’une meilleure qualité.

5. Vous souffrez d’arthrose ou d’arthrite

En cas de douleurs articulaires, l’ortie est recommandée pour son action reminéralisante. Elle permet de nourrir les articulations en profondeur notamment grâce à la silice contenue. Elle va stimuler la régénération du cartilage et des os par le biais de la production du collagène qui est un élément indispensable aux articulations et aux os, cela permet de solidifier tout le squelette. De plus, sa propriété reminéralisante associée à son action diurétique permet aux articulations de se débarrasser des acides et notamment de l’acide urique qui est très souvent impliquée dans l’inflammation des articulations.

6. Vous souffrez d’anémie

En cas de manque de fer, l’anémie et l’asthénie sont souvent concomitantes. C’est très largement répandu et les médicaments distribués ont de nombreux effets indésirables sans combler véritablement les carences. Dans ce cas, il convient de privilégier les orties fraîches pour leur teneur en fer et en vitamine C. En effet, le fer a besoin de vitamine C pour être correctement assimilé. Ainsi l’ortie étant une plante douce malgré son côté urticant, elle permet une assimilation optimale de ce fer et qui comble les carences. La consommer en jus, en pesto et vous constaterez un confort digestif et une remontée de votre taux de fer.

7. Vous êtes une femme cela peut vous aider

Les femmes devraient sans aucun doute consommer de l’ortie régulièrement. Lors des périodes de menstruations, elle permet d’apporter le fer perdu en cas de règles abondantes et/ou de diminuer les sensations de rétention d’eau avant les règles et aussi à la ménopause. Elle est aussi un excellent équilibrant hormonal (aussi pour les hommes).

8. Vous souffrez d’allergie saisonnière

L’ortie atténue les allergies saisonnières comme la rhinite par son action anti histaminique. En bref et schématisé à l’extrême, elle vient se placer sur les récepteurs de l’histamine, paralysant ainsi l’action pro inflammatoire et permettant d’atténuer les symptômes désagréables de l’allergie. Associée au plantain, vous avez un remède ancestral de lutte contre l’allergie saisonnière à prendre avant et pendant les périodes d’allergies.

9. Vous avez un diabète de type 2

Une étude récente montre l’impact de l’utilisation des parties aériennes de l’ortie sur la glycémie, les triglycérides et les marqueurs hépatiques. Cette étude promet de belles perspectives pour l’ortie et pour les personnes atteintes.

Elle a également de nombreux bienfaits pour l’immunité, la peau, les cheveux, l’inflammation générale etc… c’est impossible d’évoquer une liste exhaustive des propriétés de l’ortie…

Quels sont les effets indésirables de l’ortie ?

Aucune contre-indication à dose modérée…. Et c’est assez rare pour le souligner même les femmes enceintes ou allaitantes peuvent en consommer.

Certes le principe de précaution est toujours de mise pour les femmes enceintes et allaitantes qui doivent demander l’accord à leur médecin. Toutefois cette plante nourricière permettrait d’enrichir le lait maternel grâce à tous ses nutriments sans les prendre dans les réserves de la mère. Pour ma part, je trouve cela non négligeable et elle permettra aussi à la mère de se sentir en meilleure forme, moins de fatigue si elle est consommée sous forme de tisanes avec modération.

Toutefois de part mon expérience, il me paraît primordial de demander l’accord du médecin traitant si vous souffrez des pathologies suivantes :

  • Hématochrose (excès de fer dans le sang)
  • Hypotension (diurétique et effet hypotenseur sur le long cours)
  • Insuffisance rénale (diurétique)
  • Troubles cardio vasculaire avec prise d’anti coagulant (Riches en vitamine K)

PETIT BONUS : Recette du pesto d’orties

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 100 g d’orties fraîches
  • Une poignée de fruits oléagineux : noisettes / pignons de pin / amandes
  • 2 gousses d’ail
  • 10 ml d’huile d’olive
  • Sel et poivre

Préparation :

  • Nettoyez les orties à l’eau chaude vinaigrée.
  • Mixez les orties, puis ajoutez les oléagineux et l’ail et remixer.
  • Ajoutez l’huile d’olive.
  • Assaisonnez.
  • Tartinez ou à incorporez à un plat de pâtes demi-complètes ou de riz demi-complet.

 

A propos

  • Angélique

    Se faire du bien, revenir à soi, repartir serein avec une énergie nouvelle et renouvelée et créer un espace unique pour vous où vous serez le centre de l’attention.

    Présentation détaillé :